L'importance de l'éveil du chiot.

L'éveil du chiot est LA période la plus importante pour l'évolution de votre chien !

Beaucoup pensent que l'éveil du chiot sert uniquement à lui montrer deux ou trois petites choses... Mais en réalité l'éveil du chiot est la période la plus déterminante pour la vie du chien !

Elle commence dès sa naissance, chez l’éleveur. Ce dernier commencera par des stimulis tactiles, de la manipulation, les porter, les caresser. La stimulation olfactive, par le biais du parfum de l'éleveur, du contact avec sa mère et sa fratrie se développera dès sa naissance. Au fur et à mesure de la croissance du chiot s'ajouteront des stimulis auditifs, tels que passage de bruitage pour chiots, le bruit de casserole dans la cuisine, ainsi que des stimulis sensoriels comme une piscine à balles, des peluches…

Il est aussi très important que la mère de votre futur chiot ait son rôle jusqu’à son départ de l’élevage. C’est elle qui va conduire votre chiot à connaitre les codes canins, les postures de jeux, les grognements, la soumission… Elle fera donc en sorte que votre chiot soit capable des communiquer avec les autres chiens qu'il rencontrera à l’avenir.

Quand vous récupérer votre nouvel ami, vous êtes souvent pressé qu’il apprenne à être propre, à savoir revenir quand vous l’appelez, s’asseoir….

Souvent, les propriétaires, oublient que leur nouveau compagnon n'est qu’un bébé, trop lui en demander n’est pas bon, ni même possible pour lui. Imaginez-vous emménager dans un autre pays, devoir apprendre la langue, les coutumes et un nouvel emploi tout ça dans la même semaine… Vous seriez complètement perdu et vous ne pourriez pas tout faire en même temps !

Le chiot a besoin de développer ces compétences, de s’imprégner de son environnement, ce qui comprend aussi les personnes et autres animaux qui l’entourent, d’apprendre à gérer tout ce qui peut être anxiogène, de développer sa motricité, comprendre ce qu’est son corps dans l’espace….

Dès sa septième semaine et jusqu’à ses 3 mois votre chiot est dans la période de socialisation. C’est durant cette période qu’il va se familiariser à tout ce qui l’entoure (chien, chat, environnement) mais aussi qu’il commencera à s’attacher à vous. C’est également à ce moment-là qu’il apprendra la peur, l’angoisse, la fuite…

Eveil du chiot, couloir de stimulation

C’est donc à ce moment-là qu’il faut créer un lien de confiance et des bases solide entre lui et vous !

Il n'est donc pas favorable pour lui de le faire aller partout tant que ces points de repères, c’est à dire VOUS, ne sont pas définis. Attendez donc une bonne semaine avant d’aller voir toute la famille, de l’emmener au marché…. Favorisez les endroits qu’il verra une fois adulte !

Si vous souhaitez l’emmener en club ou chez un éducateur, favorisez ceux qui vous proposeront de l’éveil sur un terrain fermé avec des agrès adaptés à son âge (couloir de stimulation, piscine à balles, bâche au sol... ). Il y apprendra à marcher sur diverses choses, il développera ses capacités motrices et sa résistance au stress. Le chiot sera mis en contact avec des chiens de son âge mais aussi avec des chiens adultes afin qu'il apprenne où est sa place dans la société.

Toutes les choses qu’il verra à cet âge seront acquises pour le reste de sa vie !

Surtout, défavorisez les clubs où les professionnels qui vont vous faire mettre votre chiot en laisse et où l’on vous fera tourner en rond tout en l'abrutissant d’ordres. Il faut laisser votre chiot grandir, faire ses expériences, apprendre à gérer son stress… Vous n’avez pas appris à parler, marcher, et manger en même temps, Il faut donc faire preuve de patience et ne pas trop lui en demander. Il est jeune !

De 2 mois à 4 mois, il ne faut pas oublier que votre chiot doit apprendre à gérer beaucoup

Le miroir apprend au chiot a ne pas avoir peur de son reflet

de choses en même temps. Il est donc conseillé de lui apprendre des ordres très simples, son nom, le assis, et le rappel ! Favoriser des séances courtes (2-3 minutes) et ludiques ! À cet âge votre chiot apprend vite mais il développe aussi son caractère. Trop lui apprendre maintenant fera qu’une fois adulte il sera certes très obéissant, mais complètement dépendant de vous, avec très peu de personnalité et très anxieux en vos absences, on parlera alors « d’hyper attachement » !

De 4 à 6 mois : ce sera le moment idéal pour lui apprendre le reste des ordres, couché, pas bougé, absence du maître…. Si vous continuez à aller en club ou chez un professionnel, choisissez un endroit où avant toutes les séances le ou les chiot(s) sont lâchés un moment (10 à 15 minutes sont suffisantes) en début de séance et ou on vous proposera de les laisser jouer ensemble ou de jouer avec lui, afin qu’il puisse se défouler et de ne pas être trop frustré tout au long de votre leçon d’éducation.

C’est aussi une période où vous pouvez commencer à l’initier à certaines disciplines.

La palissade, taille chiot

Si vous choisissez de l’initier à de l’agility, favorisez un endroit où on vous proposera des agrès adaptés à son âge et à sa taille ! Vous devrez faire des séances courtes, Pas plus de 10 minutes pour tous les agrès de type, chapelle, bascule qui forceront sur les articulations si vous faites des séances trop longues. Pour le slalom, ne le choisissez pas droit mais favorisez un slalom qui sera installé en décalé. Pas de très hauts sauts à cet âge-là, juste des barres qui ne dépassent pas la hauteur du coude de votre chiot !

Si vous choisissez la recherche, favorisez des séances de 10-15 minutes toujours dans le jeu, votre chiot doit toujours trouver (gagner) à la fin du parcours !

Dans tous les cas, faites que ce soit toujours ludique pour votre chiot. Entourez-vous de personnes qui ont les compétences et le matériel nécessaire pour ce type d’activités ! Et ne soyez pas pressé, tout vient à point à qui sait attendre…

Au-dessus des 6 mois en moyenne, vous entrez dans la puberté du chiot, plus communément appelé « la crise d’adolescence » votre chiot vous testera mais c’est aussi à ce moment-là que le travail fait avant vous aidera et fera que vous aurez acquis les connaissances et la complicité nécessaires pour que votre relation avec votre Ado et futur adulte se passe au mieux !

Quoi qu’il arrive renforcez la complicité que vous avez avec votre chien,

votre chien ne vit pas chez vous, il vit avec vous ! Il doit apprendre vos codes de communication, mais vous devez apprendre à le lire vous aussi…

C’est un travail d’équipe…

#Eveilduchiot #éducationcanine6343

Posts à l'affiche